#03 Décrypt’Ads (Coca-Cola, Febreze, Nike)
8 Avr, 2024

Décrypt’Ads est un concept d’article dans lequel je passe au crible 3 campagnes publicitaires afin d’identifier les mécanismes utilisés – qui font leur efficacité. L’occasion pour moi, comme pour vous, de découvrir ce qu’il se cache derrière un visuel, un slogan ou une idée.

On est parti !

 

1/ Coca-Cola : Quand Coca trinque avec votre cerveau

Campagne Coca Cola Psst

Principe : les biais psychologiques.

Vous trouvez cette campagne simpliste ? En réalité, elle joue avec trois biais de votre cerveau :

1. La synesthésie
= illusion sensorielle qui vous donne l’impression d’entendre un son.
Ce phénomène apparaît lorsque deux sens se croisent. Ici, la vue et l’ouïe.

Pourquoi ça fonctionne ? Car ce son, vous l’avez entendu des milliers de fois.

2. La psychologie inversée
« Essayez de ne pas entendre ça » = vous l’entendez.

Ce biais repose sur le fait que l’interdit attire. Si je vous dis de ne pas imaginer la panthère rose, vous l’imaginez. Elle apparaît dans votre tête. C’est plus fort que vous.

3. Le stimuli
La campagne agit ainsi comme un stimuli. Si jusqu’ici vous n’éprouviez pas le besoin de vous hydrater, maintenant, votre cerveau vous le réclame. C’est tout l’art d’orienter un comportement.

Une pub astucieuse et pétillante de créativité.

Agence : DAVID.

PS : l’adage dit qu’une image vaut mille mots. Vaut-elle aussi mille sons ?

2/ Febreze : Une campagne qui sent la créativité.

Campagne Febreze
Campagne Febreze
Campagne Febreze

Principe : les sens.

Selon plusieurs études, il existe un lien entre l’odeur et notre comportement.

Et c’est ce qu’a voulu mettre en avant Febreze dans cette pub : « Les gens restent en moyenne 80% moins longtemps dans les endroits où les odeurs sont mauvaises ».

La réponse créative :

1. Exposition du problème (= représenté par l’aliment)
L’oeuf apparaît comme un diagramme circulaire, traduisant de manière visuelle les résultats des études.

2. Amplification du problème (= vos sens)
L’image de l’oeuf déclenche vos sens (visuel et olfactif), ce qui donne plus d’impact à la campagne. On en revient à la synesthésie, évoquée plus haut dans l’article.

3. Apport de la solution (= Febreze)
Vous comprenez en un coup d’oeil le bénéfice du produit.
= Febreze élimine les mauvaises odeurs.

Simple, efficace et mémorable.

Agence : 4129Grey.

3/ Nike : La vie est une course sans fin.

Campagne Nike

VF « Il n’y a pas de ligne d’arrivée »

Principe : la philosophie.

Nike n’a jamais vendu de produits. Seulement une vision, un état d’esprit. Celui du dépassement de soi, du « tout est possible ».

Exemple avec cette campagne :

1. Une connexion émotionnelle
Nike fait référence à la sensation ressentie lors d’une course. Le fait de ne plus courir pour atteindre la ligne d’arrivée, mais pour les sensations que vous procure la course.

D’ailleurs, seuls les coureurs sérieux, comme vous, la ressentent. Pas les amateurs du dimanche. Résultat, vous vous sentez unique.

2. Un twist puissant
Cette sensation, c’est la même que celle ressentie par Nike. L’envie d’exceller, d’aller toujours plus loin (= vous vous sentez proche de la marque).

3. Une figure d’autorité
Le coureur sur la photo est Eliud Kipchoge, 1er homme à passer sous la barre des 2h au marathon (= vous vous identifiez à lui).

Nike termine avec les mots suivants :

« Battre la concurrence est relativement facile. Mais se battre est un engagement sans fin ».

De quoi vous rappeler que la vie est un marathon, pas un sprint.

Une très belle copy.

Vous n’êtes qu’à un clic de votre prochaine publicité

Vous souhaitez développer une campagne ?

Vous avez un message à faire passer ?

Une idée à mettre en forme ?

Lucas Ricard Copywriter Freelance

Découvrez mes autres articles

Je fouille, décortique et analyse toute l’actualité marketing et publicitaire pour en extraire les meilleures leçons.

Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer