Analyse de la pub Winamax
10 Oct, 2022

Si vous aimez passer un peu de temps devant les écrans, alors vous êtes forcément tombé sur ce spot TV de Winamax à la rentrée 2019.

Ce chef-d’œuvre publicitaire a fait un véritable carton !

Je vous propose donc de l’analyser en détail pour en comprendre le fonctionnement.

(courte introduction, car après tout le temps c’est de l’argent non ?)

Un pari risqué, mais maîtrisé

Pour promouvoir son application de paris sportifs en ligne, Winamax s’est associé à la célèbre agence publicitaire TBWA Paris, récompensée à de multiples reprises pour ses campagnes.

L’objectif de l’annonceur est simple : démocratiser le pari sportif.

Fini le temps où les jeux d’argent étaient un moment de stress et nécessitaient d’être sérieux.

Aujourd’hui, on joue avant tout pour s’amuser entre potes et tenter les paris les plus fous.

Or, démocratiser cet univers est loin d’être une tâche facile étant donné que le rapport à l’argent en France est complexe, voire obscur.

Pour y parvenir, l’agence publicitaire a misé sur un levier copywriting très puissant

le storytelling.

 

Une marque qui ne joue plus avec les mêmes cartes

Si les paris sportifs s’adressaient autrefois à la classe aisée, ce n’est aujourd’hui plus le cas.

Et ça, TBWA Paris l’a bien compris en ciblant ce nouveau segment de marché : les jeunes urbains du milieu populaire.

Le spot nous montre le parcours d’un jeune de banlieue qui, après avoir remporté un pari audacieux, est devenu le roi de son quartier et a gagné le respect de ses pairs.

Voyons les mécanismes utilisés afin que la jeunesse puisse s’identifier à cette pub.

 

Nouvelle cible, nouveau cadre

Le spot s’ouvre sur une bande de potes regardant un match de foot (= héros de l’histoire).

Puis un rapide aperçu du produit en utilisation.

S’ensuit une succession de plans qui plante le décor et nous immerge dans la vie en banlieue : les grands du quartier en pleine séance de musculation, les couloirs d’immeubles bondés de squatteurs, les interpellations… sans oublier la malbouffe.

Qu’en est-il du ton employé ?

 

Nouveau cadre, nouveau langage

La meilleure façon d’atteindre un public est d’utiliser ses mots, ses codes et ses références.

Ici, le ton est familier, amical et direct (ex :“Oh sa mère !”) dans la lignée de la signature “Grosse côte, gros gain, gros respect”.

Un storytelling bien pensé

Une trame narrative qui fonctionne

Winamax suit un axe narratif qui a fait ses preuves, le célèbre « Zero To Hero » :

    • Situation initiale : des jeunes, ordinaires, regardent la TV
    • Élément déclencheur : un géant explose le mur de l’immeuble
    • Le voyage – la quête : le trajet jusqu’au toit
    • La chute : le jeune est devenu roi de son quartier

Une intrigue qui garde en haleine

Le géant attrape le héros. Mais pour aller où, faire quoi ? Est-il méchant ou gentil ?

Tant de questions dont il faudra attendre la fin du spot pour avoir une réponse.

Ajoutez à cela la touche d’humour et d’autodérision apportée par Romain Chassaing – le réalisateur – et vous avez une pub impactante et mémorable.

 

Un clin d’oeil à votre enfance

La dernière scène ne vous a rien évoqué ? Même pas un petit souvenir ?

Et pourtant, c’est la copie conforme du Roi Lion, quand Rafiki porte Simba !

(visionnez une nouvelle fois la pub et vous verrez un lion en guise de référence)

Roi Lion Analyse Pub Winamax

Plus qu’une simple référence au dessin animé, c’est aussi une représentation des cérémonies anciennes du couronnement du nouveau roi devant le peuple. 

La boucle est bouclée.

 

Une courte promesse qui en dit long

Slogan pub Winamax

Qu’est-ce qui se cache derrière cette signature ?

Une promesse basée sur le désir caché de la cible, celui qu’elle n’évoque pas.

Winamax a compris que la motivation profonde des parieurs n’est pas le simple gain ou l’excitation de jouer, mais le besoin de reconnaissance, le respect des pairs.

Et au niveau de la rédac, ça donne quoi ?

Une figure de style : la gradation, créant un effet de montée en puissance (côte > gain > respect) et mettant en lumière l’évolution du héros.

La promesse apparaît alors comme la suite logique vers votre succès, qui devient atteignable.

Winamax se positionne ainsi comme le véhicule entre votre situation actuelle (inconnu de tous) et votre situation rêvée, à savoir, être reconnu de tous.

De quoi jouer avec votre orgueil et vous donner envie d’être le prochain héros.

Petite astuce : pour trouver le désir caché de votre cible, posez-vous la question “Et alors ? ».

= en pariant, vous gagnez de l’argent. Et alors ? En gagnant de l’argent, vous gagnez aussi le respect des autres. 

 

Une compo stratégique

Le spot TV est décliné en print et social media afin de toucher ceux qui n’auraient pas vu le spot. L’occasion aussi de créer des conversations – que ce soit dans la rue ou sur les réseaux.

Vous remarquerez l’usage du street-art.

Campagne d'affichage Winamax
Campagne d'affichage Winamax 2

Le P’tit mot de la fin

Vous souhaitez développer une campagne à votre image ?

Pariez sur moi, contactez-moi !

GROS BRIEF.
GRANDE IDÉE.
GROS IMPACT.

Les gens s’achètent des choses pour réaliser leurs désirs profonds” – Mad Men

Et si ce genre d’article vous intéresse,  n’hésitez pas à le partager !

Lucas Ricard Copywriter Freelance

Découvrez mes autres articles

Je fouille, décortique et analyse toute l’actualité marketing et publicitaire pour en extraire les meilleures leçons.

Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer